Trisha Goddard révèle qu’elle se familiarise avec le langage inclusif car son fils n’est pas binaire

Trisha Goddard a révélé que cela a été un “processus d’apprentissage” pour se familiariser avec une nouvelle langue inclusive après que son fils soit devenu non binaire.

L’animatrice de chat de 64 ans a deux enfants de son deuxième mariage, sa fille Billie et sa fille cadette Madi, 28 ans, qui s’identifie comme non binaire. Plus tôt cette année, elle a annoncé ses fiançailles avec un éventuel quatrième mari.

S’exprimant sur le podcast How To Be 60 de Kaye Adams, Trisha a déclaré que les gens de sa génération se répartissaient en deux grandes catégories : ceux qui rejettent la “nouveauté” et ceux qui ne combattent pas l’avenir, et elle s’est placée dans cette dernière.

Aperture : Trisha Goddard a révélé qu’il s’agissait d’un “processus d’apprentissage” pour se familiariser avec un nouveau langage inclusif après que son fils soit devenu non binaire

Goddard a déclaré que cela avait été un “processus d’apprentissage” pour elle et Billie pour comprendre la langue des pronoms ils / eux.

Elle a dit: «Je pouvais comprendre qu’il était gay, je pouvais comprendre qu’il avait une fille gay, une fille queer comme on l’appelle maintenant.

Je m’en fichais vraiment. Ensuite, j’ai dû apprendre le genre de chose « je ne me sens pas comme un homme, je ne me sens pas comme une femme ». J’ai dû envelopper ma tête autour de lui.

Prenant la parole: S'exprimant sur le podcast How To Be 60 de Kaye Adams, Trisha a déclaré que les personnes de sa génération se répartissaient en deux grandes catégories: celles qui rejettent la «nouveauté» et celles qui ne combattent pas l'avenir, et elle s'est placée dans cette dernière.

Prenant la parole: S’exprimant sur le podcast How To Be 60 de Kaye Adams, Trisha a déclaré que les personnes de sa génération se répartissaient en deux grandes catégories: celles qui rejettent la «nouveauté» et celles qui ne combattent pas l’avenir, et elle s’est placée dans cette dernière.

Elle a ajouté: “C’est difficile. J’ai dit à Madi : ‘Je m’en fous de ce que tu es. Peu m’importe avec qui tu le fais, ce que tu fais, à qui tu t’identifies.

‘Tu es mon bébé, tu es Madi. Et je te parlerai toujours et m’adresserai à toi, comme Madi, peu importe comment tu veux qu’on t’appelle, je ferai de mon mieux. Je vais probablement faire une erreur. C’est tout.’

Goddard, dont l’émission de télévision éponyme a été diffusée sur les écrans britanniques entre 1998 et 2010, a déclaré que, en termes “trop ​​simplistes”, il trouve que son groupe d’âge est divisé en “deux grands camps” d’acceptation ou de rejet des changements apportés par les jeunes générations.

Trisha a dit: 'Tu es mon bébé, tu es Madi.  Et je te parlerai toujours et m'adresserai à toi, comme Madi, peu importe comment tu veux qu'on t'appelle, je ferai de mon mieux.  Je vais probablement faire une erreur.  C'est tout.'

Trisha a dit: ‘Tu es mon bébé, tu es Madi. Et je te parlerai toujours et m’adresserai à toi, comme Madi, peu importe comment tu veux qu’on t’appelle, je ferai de mon mieux. Je vais probablement faire une erreur. C’est tout.’

Il s’est placé dans la catégorie acceptation : “J’aimerais me placer dans cet autre domaine, et je ne dis pas que je réussis toujours là-dedans, qui se dit : ‘D’accord, d’accord, d’accord, ne combats pas l’avenir .’ ‘.

“Les jeunes générations sortent, elles ont des problèmes différents, elles ont des attitudes différentes, et je dois participer, je dois essayer de comprendre, je dois garder les canaux de communication ouverts.”

La star de télé-réalité a déclaré que refuser des sujets comme l’apprentissage d’un nouveau langage de genre est basé sur la “peur”.

Famille: L'animatrice de chat de 64 ans a deux enfants de son deuxième mariage, sa fille Billie et sa fille cadette Madi, 28 ans, qui s'identifie comme non binaire

Famille: L’animatrice de chat de 64 ans a deux enfants de son deuxième mariage, sa fille Billie et sa fille cadette Madi, 28 ans, qui s’identifie comme non binaire

Elle a déclaré: «C’est la peur de perdre le contrôle et le pouvoir. Et ce sont généralement des hommes plus âgés, blancs et d’âge moyen qui détiennent traditionnellement le pouvoir depuis des siècles et des siècles et des siècles.

“Et je suppose que je ne dis pas qu’il s’agit de lignées masculines et féminines. Mais en tant que mère, vous devez constamment accepter ce qui suit. Il faut parler couramment pour être un père et un père proche des enfants.

« Il était une fois des gens qui s’opposaient avec véhémence à l’abolition de l’esclavage ou aux femmes qui obtenaient le droit de vote… si le terme d’éveil avait existé, alors ce serait comme des flocons de neige, pourquoi s’embêter à penser que les femmes obtiennent le droit de vote ? voter, tout ça… opposé par leurs Piers Morgans du jour.

Elle a ajouté:

Elle a ajouté: “C’est difficile. J’ai dit à Madi : ‘Je m’en fous de ce que tu es. Je me fiche de qui tu le fais, de ce que tu fais, de qui tu t’identifies

Trisha craint que sa génération ne puisse pas suivre : « C’est ainsi que je le vois ; le monde va changer, et il change de plus en plus vite.

“Et la prochaine génération, oui, le sexe est une chose. Mais ils sont susceptibles de sauver cette planète que nous avons ruinée en ce qui concerne l’environnement et la répartition des richesses et des choses comme ça.

“Je pense que beaucoup de gens qui ont l’habitude d’être responsabilisés trouvent très difficile de dire : ‘Vous savez quoi, je ne sais probablement pas tout sur tout.’ Et je n’ai probablement pas fait le meilleur travail de tout cela. Alors laissez-moi m’asseoir et écouter ce que la foule entrante a à dire, car ils pourraient avoir de très bonnes idées.

Favorable : Goddard estime qu'en termes

Soutien : Goddard estime qu’en termes “trop ​​simplistes”, il trouve que son groupe d’âge se divise en “deux grands camps” d’acceptation ou de rejet des changements apportés par les jeunes générations.

.

Add Comment